La graphothérapie : une solution aux troubles de l’écriture

Durant toute sa scolarité, l’enfant est jugé en partie sur son écriture, sa faculté à rédiger rapidement et efficacement.

Face à cette demande de performance, l’enfant dysgraphique est en souffrance dans sa relation à l’acte d’écrit. Il se sent stressé et dévalorisé.

La graphothérapie s’appuie sur des techniques spécifiques (travail sur le schéma corporel, relaxation, graphomotricité…).

L’intervention d’un graphothérapeute permet d’aider l’enfant à se structurer, à mieux organiser sa pensée, à canaliser et gérer ses émotions.

La graphothérapie est à la dysgraphie
ce que l’orthophonie est à la dyslexie.